..

Informations sur la vie sauvage des Iles Galapagos et Descriptions des Iles

Le célèbre explorateur marin Jacques Cousteau a déclaré: “Les Galapagos sont le dernier sanctuaire de la vie sauvage”. C’est un endroit où les animaux n’ont pas peur de l’Homme en faisant un paradis sur terre en particulier pour les naturalistes cherchant à s’échapper du stressant et bruyant monde extérieur. Montez à bord de la flotte Galapagos Journey pour cette expérience unique de découverte de la nature – les eaux sont calmes et le climat agréable (nous sommes à l’Equateur). Les Iles Galapagos sont une priorité pour les voyageurs expérimentés.

le San Cristobal:

Le Centre d’Interprétation : Construit en coSan Critobal Islandopération avec le Centre Scientifique Espagnol, le Centre d’Interprétation donne une très bonne introduction sur les Iles Galapagos, sa vie aquatique et terrestre, sa faune et sa flore. Il est localisé dans les environs de la ville de Puerto Baquerizo Moreno, capital de la province des Galapagos.




Le trajet jusqu’à la colline de Tijeretas: prend entre 20 et 40 Interpretationcenterminutes. Les visiteurs pourront apprécier la vue spectaculaire avec d’un coté des plages blanches et de l’autre les toits de Puerto Baquerizo. La colline est nommée d’après les Frégates qui la fréquentent. Vous pourrez observez ici de Frégates magnifiques et de grandes Frégates dans une même colonie ce qui est l’opportunité de les comparer et d’apprendre à les distinguer..

Ce site offre des zones de plongée sures et parfaite pour les débutants étant donné qu’il n’y a pas de courants forts. Vous pourrez observer des raies et des poissons-barbiers et des poissons-papillons.

Île Lobos: Ce petit ilot, situé à seulement uneBlue Footed boody courship dance heure en bateau de Puerto Baquerizo Moreno, est séparé de l’ile principale par une étroite étendue d’eau calme. Sur ces côtes rocheuses, des Fous à pieds bleus ont construits leur nid et des otaries se reposent. L’atmosphère est d’une tranquillité et d’une beauté primitive et révèle l’environnement typique des Galapagos.

Île Española:

Bahia Gardner : Située sur la cote nord-est de Hood (nom anglais d’Española), la Baie de Gardner est une plage parfaite pour se détendre, nager et observer des otaries. Vous pourrez ici avoir l’opportunité d’observer des requins dans ces eaux d’une clarté cristalline.

bartolome pinacle rockPunta Suarez : Cette pointe rocheuse accueille l’une des plus impressionnantes et des plus variées des colonies d’oiseaux marins des Galapagos. Le long de la côte sud, de hautes falaises permettent aux visiteurs d’observer des oiseaux marins et un trou souffleur, tube de lave où s’engouffrent les vagues projetant de l’eau jusqu’une vingtaine de mètres selon la force de la houle.

Île Floreana:

Baie du Bureau de Poste : Vous trouverez ici un tonneau de bois, historiquement installé ici au XVIIIèmePost offices bay Galapagos siècle par l’équipage d’un baleinier. Depuis, ce tonneau a été utilisé par les marins et les touristes comme une sorte de bureau de poste. Les baleiniers et les habitants des Galapagos y déposaient leur courrier en attendant que le capitaine d’un navire qui se dirigeait vers sa destination puisse le délivrer… Pourquoi ne pas essayer pour voir si cela fonctionne encore ? En plus d’être le site du Tonneau Bureau de Poste, c’est le lieu où les premiers colons des Galapagos ont débarqués.
 
Punta Cormoran : Ce site est le plus grand lagon accueillant des flamands aux Galapagos. Il est situé entre deux cônes volcaniques lui donnant un paysage particulier. A part les flamFlightless Cormorantands, il est possible d’observer une variété d’oiseaux dont les Courlis, le Canard pilet des Bahamas ainsi que d’autres oiseaux migrateurs. Ce site est unique pour sa grande population de plantes endémiques. Il est aussi intéressant d’observer les deux plages différentes : « la plage de sable vert » qui est du à la présence de cristaux d’olivine en grande quantité et de « la plage de farine » composée de coraux.

Île Santa Cruz:

Centre d’Interprétation Charles Darwin : Même si la majorité des visiteurs des Galapagos viennent pour observer et apprécier les merveilles naturelles qu’offrent les iles, beCharles Darwin Stationaucoup s’intéressent aussi aux différents programmes de protection et de conservation de l’environnement mises en place dans les îles. Les principales attractions du Centre d’Inforamtion du Parc National sont : le Hall d’Expositions Van Staelen, le Centre d’élevage et de réintroduction des jeunes tortues, Georges le solitaire (dernier survivant des tortues de l’Isla Pinta) ainsi que d’autres tortues des Galapagos adultes en captivité.
 
Las Bachas: Située à l’ouest de la Crique aux Tortues, le sable dSea turtlese ces deux petites plages est composé de coraux le rendant blanc et doux et idéal pour la nidification des tortues de mer. Derrière l’une des plages se trouve un petit lagon où il est parfois possible d’apercevoir des flamands et d’autres oiseaux, tel que l’Échasse à cou noir et autres courlis. L’autre plage est plus longue et deux barges abandonnées pendant la Seconde Guerre Mondiale y sont échouées. Les Etats-Unis ont utilisé Baltra comme base militaire pour la protection du Canal de Panama.

Hauteurs de Santa Cruz : La piste vers les hauteurs part de Bellavista et passe par les terres agricoles près des limites du Parc National, la région de Miconia puis de Fern et Sedge. Par temps clair (imprévisible) ce site offre de beaux paysages de collines arrondies et de cônes volcaniques inactifs couverts d’herbe et de végétation luxuriante tout au long de l’année.

Bahia Tortuga: Le chemin pour Bahia Tortuga est parfait pour l’observation d’oiseaux et il y est facile d’apercevoir des Pinsons. Beaucoup considère cette plage de sable blanc comme la plus belle de l’archipel et son nom vient du fait que les tortues de mer y viennent pour nidifier. Les couchers de soleil y sont exceptionnels. Même si la plage principale est un bon spot de surf, la crique à l’ouest est idéale pour se détendre, nager et plonger. Des flamands, iguanes marins, pélicans peuvent aussi en profiter.

Île Bartolome :

Cette petite île stérile située en face de la baie Sullivan juste au large de l’Ile de James a deux sites de visites principaux. Le premier permet de grimper  au sommet de l’île où les visiteurs peuvent observer une variété de formations

volcaniques dont des bombes volcaniques, des cônes de cendre, des flux et des tubes de laves. Ce paysage lunaire offre un des paysages les plus photographiés de l’archipel. Sur le second site, les visiteurs pourront se détendre sur une magnifique plage qui offre de très bons sites de plongée. Poissons multicolores et occasionnellement manchots et tortues de mers vous accompagneront autour du Pinnacle Rock, qui domine le paysage de Bartolomé. Enfin, une courte marche sur la seconde plage de Bartolomé mais où la plongée est interdite. Ici, les visiteurs peuvent voir en sécurité des requins à pointe blanche nageant le long de la côte. .

Île Plazas : Ce sont deux petits îlots qui se sont formés proche de la côte est South Plazas Islandde Santa Cruz. Land iguanaMalgré leur petite taille, quelques une des plus intéressantes et exceptionnelles espèces de l’archipel y sont présentes. L’intérêt majeur des iles Plaza sont les iguanes terrestres, les otaries et les Mouettes à queue fourchue. Il est possible d’observer des iguanes terrestres se relaxant à l’ombre des cactus et des Mouettes à queue fourchue nichant sur les abruptes falaises du sud (que nous rencontrerons beaucoup en compagnie d’autres oiseaux). Et ce n’est pas tout, la côte protégée par des rochers est l’habitat idéal pour une grande colonie d’otaries bruyantes. Vous pourrez aussi observer des mulets à queue jaune, des Puffins d'Audubon, des Phaétons à bec rouge, des Frégates et des Pélicans bruns volant le long de falaises.

Île Santiago:

Port Egas : L’excursion vers Port Egas et ses plages de sable noir amène vers une des visites les plus gratifiantes des Puerto Egas Santiago IslandGalapagos. L’île était le site d’une ancienne mine de sel des années 60, une des nombreuses infructueuses tentatives d’exploitation des Galapagos. Une randonnée dans les terres vers le cratère de sel est une bonne opportunité d’observer des oiseaux terrestres tels que des pinsons, des tourterelles et des aigles. Une marche le long de la côte escarpée, particulièrement à marée basse, vous permettra d’observer une multitude d’espèces marines comme les iguanes se dorant sur les rochers et des otaries profitant des piscines formées par la marée. A la fin de la piste se trouve une série de grottes et cavernes marines où otaries à fourrure et hérons de nuit se reposent à l’ombre des parois. C’est une des seules opportunités qu’il reste de pouvoir observer des otaries à fourrure des Galapagos qui sont aujourd’hui en danger d’extinction.

Bahia Sullivan: Ce site donne l’occasion de voir des coulées de lave d’environ une centaine d’années. La lave de la baie Sullivan est connue sous le nom de Panoehoe (corde en Hawaïen) due au flot de lave dit cordée qui forme une surface régulière, rugueuse et souvent striée, phénomène qui est rare dans le monde mais commun à l’archipel d’Hawaï et des Galapagos. Seules quelques plantes ont réussi à prendre racine dans cet environnement hostile. Les Mollugos sont généralement les premières plantes à émerger de champs de lave avec le Cactus de lave (Brachycereus) qui prouvent que la vie reprend ses droits dans la baie Sullivan.

Le Chapeau Chinois:

Le Chapeau Chinois est une petite ile au sud est de la pointe de île Santiago et a une superficie inférieure à un demi kilomètre carré. C’est une formation volcanique récente et a été baptisée ainsi de part sa forme de chapeau chinois (cette forme peu être mieux observé depuis le côté nord). En face du Chapeau chinois, le long de la côte rocheuse de Santiago, vous pourrez voir des pingouins des Galapagos ainsi que des raies aigles. L’île héberge une grande colonie d’otaries ainsi que des iguanes marins qui recouvrent les roches volcaniques.
 
Île Isabela: Isabela est la plus grande île de l’archipel. C’est une chaîne de cinq volcans dont le plus élevé est le Volcan Wolf.

Port Villamil: est un petit port d’Isabela peu visité par les touristes. La Station experimentale est sElizabhet bay Isabelaituée non loin d’ici, dans le sud d’Albermarle. Il est fait ici des expériences sur la reproduction des sous espèces de geochelone elephantopus gunteri (tortue géante). Le volcan Sierra Negra est l’un des plus impressionnants volcans de l’archipel et est le deuxième plus grand cratère du monde après le Ngorongoro en Afrique.

Bahia Urbina:Située à l’ouest de Isla Albemarle et au pied du volcan Alcedo, cette baie a été l’objet d’un soulèvement tectonique en 1954. Des cormorans aptère et des pélicans peuvent être trouvé le long de la côte pendant la saison de nidification et il est possible de voir des tortues de mer et des raies dans la baie. Les hauteurs abritent de grands iguanes colorés.  
 


Crique Tagus: Une excursion en zodiac autour des falaises donnera aux visiteurs une bonne chance de voir le manchot des Galapagos, le cormoran aptère et d’autres oiseaux marins. A partir du ponton, une randonnée d’environ 30 minutes vous amènera en haut des falaises où vous pourrez admirer le lac Darwin.

Bahia Elizabeth : Il s’agit ici d’une excuFrigate birdrsion marine. Ainsi, l’excursion se fait en zodiac et il n’y a pas de point de débarquement. Le tour de zodiac commence Galapagos Islands - Elizabeth Baypar une visite des ilots Marielas qui abritent la plus grande et plus importante colonie de manchots des Galapagos. L’excursion continue dans la crique entourée de Mangrove rouge où vous pouvez admirer leurs racines rouges et feuilles vertes. Vous pourrez observer ici des tortues de mer, des cormorans aptères, des raies aigles à pois, des raies dorées des pélicans bruns et des otaries. Fréquemment, les visiteurs peuvent voir l’aigle des Galapagos planant au dessus de bancs de Pompaneaux et de Dorades

Île Fernandina:

Fernandina est la troisième plus grande île, la plus jeune et la plus à l’ouest des Galapagos. De nombreuses éruptions volcaniques ont été enregistrées depuis 1813, en faisant la meilleure île pour observer une éruption volcanique.
 
Punta Espinosa : Juste en face de la Crique Tagus, il ya un site de visite où l’on peut observer des espèces unique des Galapagos. Il y a ici un groupe d’iguanes marins qui se prélacent sur le sable se dorant au soleil et nageant le long de la côte. Ce groupe est tellement grand qu’il bloque parfois l’accès au ponton. Parmi les espèces uniques recontrées ici, nous toruvons l’Albatros des Galapagos. C’est une espèce qui n’a pas dde prédateur et qui a du s’adapter pour survivre et parfaire ces aptitudes pour trouver sa nourriture dans l’océan. Ses ailes, sa queue et ses pattes se sont petit à petit adaptées pour nager. En observant ces oiseaux vous pourrez contempler l’évolution de vos propres yeux.

Île Santa Fe:

Santa Fe est une des destinations les plus distrayantes des Iles Galapagos. Il y a deux pistes possibles, l’une vous emmènera au plus grand cactus Opuntia des Galapagos. L’autre vous emmènera dans les terres où vous pourrez observer des iguanes terrestres. Après une longue marche, vous pourrez être tentez de nager dans des eaux calmes ou de plonger avec des otaries joueuses.
 
Île North Seymour: Située au nord de Baltra, Seymour norte est une île basse et plate formée par une formation volcanique sous marine. Recouverte d’une végétation de buisson bas, elle possède la plus grande colonie de Frégates des Galapagos. Il y a aussi une large population de Fous à pattes bleues qui lors des saisons de nidification, se courtisent sous un danse amusante. Cette danse consiste en des pas désaccordés où ils montent leur pattes bleues une à une, ailes déployées et poussant sifflements et cris.